Jack russell terrier par Mayo Land

Caractere des Mayo
Chiots
Disponible
Chez moi
Femelles
Males
Mes retraites
Generalites
Les autres
Champions
News
La cote d'opale
Fils de Comm'
A la télé
S'équiper
Génétique et santé
Activités
Livres
Contact

 

 

 

Test PLL

 La  luxation primaire du cristallin (primary lens luxation, PLL)

Depuis juin 2004, j'ai fait prélever l'ADN de tous mes chiens et de nombreux chiens que j'ai utilisé en reproduction (ainsi que leurs ascendants et leur collatéraux quand cela est possible) ; je dois être aujourd'hui en possession de plus de 60 échantillons d'ADN et j'ai souvent participé financièrement aux prélèvements de nombreux chiens qui ne m'appartenaient pas mais que j'ai utilisé pour mon programme d'élevage.

Cela m'a coûté très cher (comptez entre 35 et 45 euros par test suivant les périodes, plus la nécessité d'actualiser certains échantillons lorsque la norme internationale a changée ! ) soit plus de 4 000 euros pour me constituer une "bibliothèque" d'échantillons d'ADN chez Antagene

Pourquoi ?

Certainement pas pour "certifier" mes pedigrees : quand je fais un "mariage" , je vous assure que je sais qui est le père et qui est la mère et je n'ai nul besoin d'un " label"ou d'un certificat "de moralité" !

Mais, depuis toujours, je me dis que la recherche génétique est un bon outil pour l'éleveur et le jour où la science  vétérinaire découvrira un test permettant de marquer les porteurs sains d'une maladie à transmission de type autosomal récessif, je disposerai alors des meilleurs bases pour évaluer mes lignées.

Depuis quelques mois, nous disposons d'un outil de ce type en ce qui concerne la  luxation primaire du cristallin (primary lens luxation, PLL). Je suis donc en mesure aujourd'hui de remonter dans l'ensemble de mes pedigrees pour rechercher si la maladie n'aurait pas cheminé de manière cachée (récessive) dans ma sélection.... les premiers résultats me permettent de déclarer qu'à ce jour l'ensemble de mon cheptel est sain,  indemne de la maladie et non porteur du gène mutant.

bulletBeaconway Scotch n ' coke -  Indemne
bulletBirchgrove Dark Deja Vu - Indemne
bulletFox Mayo Land vj Insula Maris - Indemne
bulletImlay Black Forest - Indemne
bulletImlay Can Can Dancer - Indemne
bulletJacklands Dutch Boy - Indemne
bulletSilverjack Miss Dior - Indemme
bulletRadiance Remi of the Hunters Pride - Indemne
bulletTouchstar Royal Classic - Indemne
bulletKanix Fast Tracks - Indemne
bulletKanufiq Adora Dalladina - Indemne
bulletKasper van Tessa 's Telgen - Indemne
bulletKingpark Rossetta Tifany - Indemne
bulletLemosa Hopes Mandrake - Indemne
bulletLizzy Mad of the Hunters Pride - Indemne
bulletMacbraedly Dark Victory - Indemne
bulletRojen Maximus - Indemne
bulletRossetta JR Rokee - Indemne
bulletAlljacks Mad Max - Indemne
bulletDexter de Timberland - Indemne
bulletLovely Orange Boo - Indemne
bulletHuoleton Capricornus - Indemne
bulletTous les chiens issus de ces reproducteurs sont indemnes de la mutation du gène ADAMTS 17 et ne
peuvent donc pas transmettre la mutation à leur descendance. Nos chiots sont donc indemnes de la PLL

Nota :
L
a  luxation primaire du cristallin (primary lens luxation, PLL) est une maladie oculaire héréditaire terrible dont les symptômes apparaissent tardivement (majoritairement entre 3 et 8 ans). Le relâchement ou le détachement des ligaments suspenseurs conduisent à la luxation du cristallin qui peut provoquer un glaucome et un œdème de la cornée. S’il n’est pas traité rapidement, le glaucome peut entraîner des lésions du nerf optique et provoquer une cécité.

Imaginez les dégâts lorsque des chiens qui déclareront la maladie ou qui sont porteurs sains ont reproduit (un mâle peut en faire des saillies jusque 3 ans voire 8 ans !) et le désarroi de l'éleveur un tant soit peu consciencieux.

(par couroisie du Laboratoire Antagéne)
Le laboratoire ANTAGENE commercialise le test PLL-A,  un test de dépistage génétique pour la luxation primaire du cristallin chez différentes races de terriers.

La luxation primaire du cristallin (primary lens luxation, PLL), est une maladie oculaire héréditaire touchant de nombreuses races de terriers.
Les symptômes de cette maladie apparaissent majoritairement entre 3 et 8 ans. Le relâchement ou le détachement des ligaments suspenseurs conduisent à la luxation du cristallin qui peut provoquer un glaucome et un œdème de la cornée. S’il n’est pas traité rapidement, le glaucome peut entraîner des lésions du nerf optique et provoquer une cécité. Cette luxation primaire du cristallin affecte les deux yeux bien qu’une période de quelques semaines ou quelques mois peut séparer la luxation de chaque œil.

L’équipe du Dr Cathryn Mellersh (Animal Health Trust, Royaume-Uni) a mis en évidence une mutation dans le gène ADAMTS17 (Farias et al. 2010), que nous appelons PLL-A. La luxation du cristallin est une maladie autosomique récessive, c’est-à-dire que seule la présence de deux copies mutées du gène (une provenant du père et une de la mère) provoque l’apparition de la maladie. Le laboratoire ANTAGENE a participé à la validation de cette mutation pour plusieurs races de terriers (Gould et al. en préparation 2010).

Les premières études populationnelles indiquent que 20 à 50% des chiens sont porteurs suivant la race de terrier considérée.

Le test génétique PLL-A permet d’adapter les accouplements en évitant de reproduire les chiens porteurs entre eux et de dépister les chiens atteints avant l’apparition des premiers symptômes afin de prévoir une surveillance précoce de la maladie.
Afin de surveiller les signes éventuels d’une luxation primaire du cristallin, nous recommandons de faire suivre les chiens à risques (homozygotes mutés) par un vétérinaire ophtalmologiste.

Pour plus de renseignements:
Notice PLL-A.pdf  206.97 KB 

 

Les problèmes de surdité


Article en cours de rédaction, vous pouvez utilement vous référez aux articles parus sur le site du dalmatien qui sont bien faits

Le Blog sur le Jack Russel est ici...Cliquez